Hamburgers et pierres à cerf

DJI_0032

Après le lac Khövsgöl et le lac Terkhiin Tsagaan (voir posts précédents), on savait qu’on était bien sur la route des touristes, après avoir fait un mois dans l’ouest sans voir vu personne ou presque, ça change ! Cela se manifeste immédiatement par les travaux qui achèvent de goudronner la route qui va jusqu’à Tariat – on peut donc rejoindre le lac Terkhiin Tsagaan depuis Oulan-Bator entièrement sur route goudronnée – enfin, presque, comme on le découvrira plus tard, la DDE mongole étant sérieusement dépassée par la tâche d’entretenir ces routes.

DSC02661

Mais ne nous emballons pas, pour l’instant nous profitons du goudron neuf et lisse. Après quelques dizaines de kilomètres, on rejoint la rivière Chuluut, qui a ici creusé un canyon assez impressionnant. Et comme partout, lorsqu’un coin est connu et fréquenté par les touristes (en immense majorité des Mongols), ont  trouve des bouteilles de vodka vides et des tas de détritus un peu partout. Enfin, le coin est quand même assez sympa.

DSC02687

Un peu plus loin, avant d’arriver à Tsetserleg, non loin d’une rivière (franchie sur un pont, on s’embourgeoise…), se trouve une curiosité locale qui attire les touristes (mongols pour la plupart) par centaines : Taikhar Chuluu (Тайхар чулуу) un immense rocher planté là au milieu d’une plaine bien plate. Comme pour tous les endroits qui sortent de l’ordinaire en Mongolie, il est décoré d’écharpes bleues en soie et toutes sortes de légendes racontent comment il est arrivé là (aucune ne parlant de tectonique des plaques ou de géomorphologie, bien entendu). Le lieu est entouré de camps de yourtes et les gamins sont là pour attraper les touristes : d’abord, leur fourguer des pignons (c’est la saison), ensuite leur vendre une balade à dos de yaks, et finalement les attirer dans leur restau. Au moins, il n’y a pas de ticket d’entrée, mais le tout est très décevant il faut bien l’avouer.

DSC02717

Tout ce goudron – et la perspective de se rapprocher des circuits touristiques – ne nous emballe pas trop, surtout que Cécile a repéré une vallée où se trouvent de beaux exemplaires de pierres à cerf et autres tumulus (elle en a déjà parlé ici). On a donc retraversé le pont pour remonter la vallée de l’autre coté de la rivière. Mais notre premier monument, on l’a rencontré par hasard sur la place centrale du village qu’il fallait traverser, devant la mairie/préfecture/école.

DSC02739

Le temps est très orageux, on voit la pluie tomber sur les reliefs au loin. Avant de se faire rincer, et parce que le soir arrive, on monte sur une crête et on installe le bivouac avec une belle vue sur la vallée, mais avec un gros zéph qui fait osciller la voiture et nous oblige à nous réfugier à l’intérieur. Je sors le drone pour tourner quelques images mais avec un vent à 11-12 m/s, pas question de l’envoyer. Et puis soudain, le vent tombe complètement et le soleil passe sous les nuages pour nous offrir un coucher de soleil de toute beauté. Il reste à peu près 10 minutes avant qu’il ne passe derrière la montagne, alors j’envoie le drone et je fais quelques photos en même temps…

DSC02772

Puis le vent reprend et le froid s’installe, on se réfugie dans la voiture pour manger… un gâteau aux abricots ! merci Cilou.

DSC02789

Le lendemain, le temps s’est levé et le vent tombé. On ne fait pas 1/2h sur la piste qu’on tombe sur les premiers sites archéologiques, en fait tout simplement des tumulus (tumuli ?) et des pierres levées telles qu’elles sont restées depuis des millénaires. Elles sont bien conservées et pas du tout saccagées, même si les tumulus on parfois été fouillés, soit par des archéologues, soit par des chercheurs de trésor.

DJI_0026

Un berger vient à notre rencontre à cheval, peut-être qu’ils surveillent un peu les sites pour empêcher les dégradations ? il nous fait signe que d’autres pierres se trouvent plus loin; les Mongols ont l’air conscients de leur héritage culturel et je pense qu’ils sont sensibles à leur conservation.

IMG_8998

Effectivement, il ne faut pas trop chercher pour trouver 2 ou 3 autres monuments avec des pierres gravées très bien conservées, parmi les plus belles qu’on ait vues jusqu’à présent.

DSC02829

Cécile a une vague carte topo extraite d’un article scientifique qui indique les pierres trouvées dans la vallées, il y’en a apparemment beaucoup. On repart en zigzaguant dans une vallée latérale et on tombe encore sur des sites magnifiques… c’est très calme, dans la nature vierge (enfin, broutée par les moutons et les yaks), parsemée de quelques yourtes.

¨

DSC02857

Les archéos les appellent “pierre à cerf” parce que des cerfs sont dessinés dessus, mais bon, je veux bien, mais des cerfs avec un long nez de canard ? pourquoi ce serait pas des “pierres à canard” avec des canards à quatre pattes, hmmm ? Bref.

DSC02937

Sur le dernier site, un gamin vient nous voir avec son cheval, très intéressé par ce qu’on fabrique ici. On remarque alors l’utilité des pierres dressées pour les locaux, c’est très utile pour attacher son cheval ! en effet, il n’y a pas un arbre à l’horizon.

DSC02967

L’air de rien, on se retrouve dans une vallée latérale, et pas trop l’envie de revenir sur nos pas le long de la Tamir, la piste est pas en très bon état et on aime jamais refaire deux fois la même chose. Donc on essaie de faire une boucle en remontant la petite vallée. Pas de piste sur la carte, mais en Mongolie, quand il y a des yourtes il y a presque toujours une piste. Celle-ci passe un petit col facile, puis un autre nettement plus raide et en dévers… et dans une forêt de mélèzes, ce qui est excessivement rare dans cette région où les pousses d’arbres sont systématiquement broutées avant de pouvoir grandir.

DSC02995

En redescendant de l’autre coté, sur un piste à peine tracée, on croise deux gars à moto qui nous font signe de nous arrêter ; on n’a toujours pas de plaque d’immatriculation à l’avant et avec notre 4×4, impossible de dire de loin si on est des touristes ou des locaux. Ils rigolent bien quand on s’arrête à leur hauteur et qu’ils remarquent qu’on est étrangers, ils se demandent d’où est-ce qu’on peut bien venir, il n’y a que leur yourte au fond de la vallée…

DSC03002

On remarque aussi une tache d’herbe un peu plus claire. En y regardant de plus près, on réalise qu’ils ont fait les foins sur à peu près 200 m2… et c’est tout. Bel effort, mais quel est le projet ?? C’est bien la première fois qu’on voit de l’herbe fauchée, à part une poignée de champs cultivés.

DSC03003

De retour sur la route principale, on enquille un bon goudron pour arriver à Tsetserleg, une petite ville capitale de province, qui n’est ni plus excitante ni plus attachante que toutes les autres petites villes que l’on a pu traverser (quoiqu’en disent les guides touristiques). Toutefois, étant idéalement placée à quelques kilomètres d’attractions majeures, on y trouve une bonne infrastructure hôtelière. On s’est très facilement laissé attiré par le Fairfield Guesthouse et son restaurant qui sert des énormes hamburgers australiens (et des vrais légumes !).

IMG_20150822_145633325Cette fois c’est clair, on est sur les circuits touristiques. La suite le prouvera encore plus.

 

2 comments

  1. Bonjour
    Votre blog est très intéressant .
    Pour l’été 2016, du 15 mai à la fin août, nous avons en projet en voyage en Altaï dans le but de produire un guide des pistes de l’Altaï de Russie , de Mongolie et de Kazakhstan.
    D’accord, ce ne sera pas un bestseller mais moi, dans la suite de mes guides, cela m’amuse…
    Question : Vos photos ont probablement étaient faites avec un drone ? Pas de problèmes avec les douanes ?
    Bien à vous et bonne continuation.
    J.G.

    • Cécile says:

      Bonjour,
      nous connaissons bien vos guides qui sont très précieux pour les voyages au Maroc. Notre guide sur la Mongolie sortira au printemps prochain (2016). Nous projetons ensuite un second volume sur l’Asie Centrale. Pourrions-nous discuter par e-mail de façon à envisager des projets complémentaires? Le territoire est si vaste… !
      Bien à vous
      Cécile et Laurent

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Please copy the string 4rozbF to the field below: