Route Nord

DSC01613

Après un mois dans l’Ouest de la Mongolie nous partons rejoindre le lac Hövsgöl par la route Nord. Nous quittons Ulaangom après avoir fait le plein (de bon gasoil cette fois, … enfin, on espère !) mais nous nous rendons vite compte qu’une des pattes qui tient la galerie commence à se fissurer (du côté qui était encore intact, pfff…). Il y a près de 700 km de piste avant Mörön, la prochaine « grande » ville, donc il vaut mieux réparer avant que cela s’aggrave. Donc retour à Ulaangom pour une nouvelle soudure. Le prix d’entrée dans la ville n’est pas le même que la veille, c’est à la tête du client, et dans le bon sens puisque cette fois-ci nous payons moins cher.

DSC01525
cette fois on a trouvé un carton pour protéger la vitre… facile!
DSC01514
Tickets de péage pour entrer dans la ville d’Ulangoom: 0,5€ un jour, 0,25€ le lendemain.. on est devenus copains avec le garde barrière
DSC01543
La route principale? … c’est à gauche!

 

Nous quittons le goudron à la sortie de la ville pour prendre la route principale, c’est-à-dire la piste pourrie qui tourne à gauche (la logique des travaux routiers en Mongolie est impénétrable). Nous longeons le lac Uuvs, le plus grand lac de Mongolie, mais qui n’est pas très propice à la baignade : le lac est très peu profond et la rive infestée d’algues ; en plus, les animaux y pataugent allégrement.

DSC01580
Rivages du lac Uuvs

 

DSC01673
Champ de blé à maturité… il vaut mieux compter sur les sacs de farine chinois que sur l’autosuffisance.

Plus loin nous traversons une vaste zone de culture de céréales, la première exploitation agricole que nous voyons en dehors des plantations de pastèques près de Hovd. Mais ce n’est pas la Beauce, les épis sont clairsemés et les rendements ne doivent pas être exceptionnels.

Nous longeons un cordon de dunes, soit disant les plus septentrionales du monde, même si ce n’est pas tout à fait vrai. Elles sont en partie fixées par des mélèzes, et surtout, curieusement, on y trouve du thym et des plantes de montagne. La route est globalement assez bonne, mais parfois nous préférons traverser les rivières à gué qu’emprunter les ponts.

DSC01830
un pont, presque neuf…
DSC01740
DSC01757
DSC01791
DSC01803
DSC01919

Tous les 50 – 100 km nous traversons un village aux toits très colorés, les yourtes sont plus rares ici. A Tsetserleg nous tombons sur la commémoration des 90 ans de l’école, tout le monde est sur son 31. Au bout de 3 jours et 650 km de piste, nous arrivons enfin à Mörön, une ville touristique du fait de sa proximité avec le lac Hövsgöl, et retrouvons le goudron. Heureusement, car la patte de la galerie a commencé à se fissurer, encore, et les grincements sont insupportables.

Pour nous remettre de cette longue route, nous faisons péter le saucisson, le fromage, les tomates fraiches, le choco et le vin rouge…

DSC01998

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Please copy the string I1nSAB to the field below: