Commençons donc par dépouiller l’intérieur de ses banquettes et du tapis de sol, d’un magnifique plastique gris. J’en profite également pour enlever les caches de la cloison intérieure (en carton, s’il-vous-plait). On les remplacera par du contreplaqué léger, plus résistant.

IMG_5916On profitera d’isoler avec des panneaux de cellulose, plus facile à manipuler que de la fibre de verre. Cela permettra d’éviter de transformer l’intérieur en fournaise en été et en frigo en hiver, et cela limitera un peu les problèmes de condensation.

A l’intérieur des cloisons passeront également l’électricité et l’eau, comme pour une maison quoi.

Au fond, on pose un vrai plancher robuste, en contreplaqué de marine du genre qui est posé sur les ponts de camion. Avec ça on a une surface plane et facile à aménager.

DSC02179

J’y pose deux rails pour pouvoir arrimer des caisses, c’est toujours utile.

Notez les fils électriques en vrac, une bidouille du précédent propriétaire. A gauche, inséré dans la cloison, le vase d’expansion du circuit d’eau pour amortir les chocs du robinet sur la pompe (hmmm… plastique.. je lui donne pas cher, enfin, si besoin on le remplace par un tuyau). Au fond à droite, le chauffage auxiliaire posé sur le sol, qu’on ne déménagera pas par simplicité (faignanterie). Posée au fond, la batterie auxiliaire pour le frigo et autres appareils, qui prendra place contre la cloison à coté du chauffage.

Justement, parlons-en du frigo. On a choisi le modèle le plus répandu, testé et abusé par des milliers de 4x4istes australiens.