L’Europe en large et en travers

Jour 3, Rybarzowice, Pologne, 780 km

Difficile d’écrire quelque-chose d’intéressant sur la République tchèque, qu’on a traversée par l’autoroute presque sans s’arrêter. On aurait bien eu envie de passer quelques jours à Prague, mais on a trop hâte d’arriver en Mongolie. Et d’autre part, venir en ville avec le 4×4 n’est pas le plus pratique, donc on garde ça pour une petit week-end Ryanair depuis Marseille.20150621-8

En arrivant d’Allemagne, pas de checkpoint officiel pour vérifier qu’on achète bien la vignette autoroutière comme en Suisse, mais de nombreuses petites cabanes qui vendent l’autocollant et font du change. Comme souvent lors d’un départ, on est pas encore chaud et on se fait un peu arnaquer sur le taux de change. Mais de nouveau, c’est pas si cher comparé aux péages français.

L’autoroute est bordée d’arbres donc on voit strictement rien du paysage, sinon que, comme me le fait remarquer Cécile, il y a beaucoup de pins sylvestres exactement comme au sud de la France. Comme en Allemagne, on voit souvent des champs de panneaux solaires. C’est tout le paradoxe : ils ont deux fois moins de soleil qu’en Provence, mais dix fois plus de panneaux solaires.. C’est peut-être à cause d’EDF qui doit justifier l’existence de ses dizaines de centrales nucléaires.20150621-9

On met le cap sur la Pologne, on a repéré un garage 4×4 où on pourra monter la voiture sur un lift et voir de plus près d’où vient la fuite. On arrive vers 9h le soir, et on se tanque carrément devant leurs locaux, prêts pour les choper lundi matin à l’ouverture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Please copy the string eqFwl7 to the field below: